365 jours avec mon ange gardien

Avant-propos

Aux amoureux de leur ange gardien — et à ceux qui veulent le devenir


Ces messages d’un ange gardien doivent être lus et médités un à un. Un par jour.

Ils sont «inspirés». Leur formulation s’est faite sans peine.

Ton ange gardien voit sans cesse la Face de Dieu (voir Mt 18,10). Et, en même temps, il t’assiste, jour et nuit, depuis ta naissance jusqu’à ton passage dans l’au-delà; il sera à tes côtés au Jugement dernier. C’est ton compagnon d’éternité.

Il porte un nom. Il t’aime; il se réjouit avec toi; il pleure quand tu pleures. Il verse d’amères larmes quand tu te mets à l’écoute du «père du mensonge, meurtrier de l’homme depuis le commencement» (Jn 8,44). Il est débordant de joie chaque fois que tu fais un effort qui accroît ta ressemblance avec Jésus, «doux et humble de cœur» (Mt 11,29); chaque fois que tu vis l’amour comme l’apôtre Paul l’évoque (1 Co 13).

Ces messages renvoient l’écho de l’Evangile, la Bonne Nouvelle annoncée aux hommes par Jésus-Christ. Ou encore ils sont le reflet de la vie sur terre du Fils de Dieu.

* * *

Et voici quelques conseils:

1) Ton ange gardien, cher méditant, ton «tuteur et berger», ne te dit pas autre chose. Médite ces messages comme venant de lui. Reste à son écoute, tu finiras par «entendre» sa voix. C’est lui qui te parle, chaque jour, dans ces messages. A part quelques rares messages d’ordre personnel, tel celui du 13 mars.

2) Le but de ce petit livre, c’est de te faire prendre conscience, chaque jour plus intensément, de la présence continuelle à tes côtés de ton ange gardien.

3) Lis le message du jour, le matin. Relis-le le soir. Si tu le fais fidèlement, dans un an, tu auras progressé sur ton chemin de sainteté. Et tu seras bien plus heureux.
Le Père Pio, déclaré bienheureux en 1999, voyait son ange gardien et conversait avec lui. Pie XI et Jean XXIII chargeaient le leur de missions; imite-les.

4) Si tu commences la méditation des 365 messages pendant l’année, reprends-les au 1er janvier suivant. Il y a une progression cachée dans leur suite. Tu peux les reprendre plusieurs années de suite. Ce sont des paroles de vie. Elles sont inépuisables. Et elles t’aident à croître en sainteté pour ton plus grand bonheur. R. L.


Mois de janvier

1er janvier
La Providence divine m’a placé près de toi pour l’éternité.
Je veille sur toi depuis le sein de ta mère. Je suis ton compagnon par choix divin. Partage, je te prie, l’amour que je te porte. Prends de plus en plus conscience du lien personnel indestructible qui nous unit.

2 janvier
Je suis près de toi pour te servir. Utilise-moi. Tu peux m’envoyer avec une mission précise auprès de l’ange gardien de toute personne. Jean XXIII envoyait souvent son ange gardien en mission, à l’exemple de Pie XI.
J’éprouve une grande joie à te servir, comme à te voir croître intérieurement. Ton âme a un prix infini au regard du Seigneur.

3 janvier
Dieu t’a accordé le don de la liberté. Un don à la fois merveilleux et redoutable! C’est en maître que tu décides d’agir. Devant toi s’ouvre, pour chaque action, un double chemin: celui du bien qui est en Dieu, celui du mal qui sert les desseins pervers du «Prince de ce monde» (Jn 12,31).
Prie pour ne jamais manquer de lucidité dans le choix du chemin sur lequel tu t’engages; ni de courage pour te décider toujours en faveur de la voie qui mène à l’amour du Seigneur. Je prie avec toi.

4 janvier
Plus notre union est étroite, plus clairement tu perçois mes conseils. La prière y pourvoit, ainsi qu’une conscience toujours plus vive de ma présence auprès de toi, de mon amour et de mon total dévouement.

5 janvier
Avance sans crainte, la joie du Christ Jésus dans ton cœur. Le vrai disciple est sans crainte, quelles que soient les épreuves qu’il traverse; il est dans la joie, même en cas de revers. Au fond de toi, la joie du Christ est une source qui ne s’arrête jamais de couler, à condition de rester intimement lié au Seigneur. Dans l’Evangile, Jésus insiste tant sur ce don gratuit de la joie qu’il brûle d’accorder aux siens.

6 janvier
Que la louange soit souvent sur tes lèvres. Commence ta journée par la louange et achève-la de même. Tu as été créé pour cela. La louange est la haute expression de ton amour. Nous, les anges, nous louons sans cesse le Seigneur.
Loue-le pour son infinie majesté, pour son amour et sa tendresse, sa miséricorde et son pardon.

7 janvier
Pour louer Dieu, prends un «psaume de louange»; sorti du cœur d’un des grands priants de l’Ancienne Alliance; ou fais jaillir de ton propre cœur, un court instant, quelques paroles exprimant ton amour de Dieu et ton émerveillement devant la création. Que ta louange soit toujours sous-tendue par la reconnaissance pour le don de la vie et pour celui de la foi chrétienne. C’est Jésus qui t’a choisi. Montre-toi digne de cette élection divine.

8 janvier
Garde précieusement la paix du Christ Jésus. Ne permets pas que les distractions, le bruit et l’agitation du monde troublent le don inestimable de la paix intérieure.
Préserve-la à tout prix.

9 janvier
Comme j’étais heureux récemment, auprès de toi! Tu as subi un assaut du Tentateur, tu as résisté et tu es sorti victorieux de ce combat. Dans ces moments critiques, je ne puis rien faire d’autre que de prier pour toi. Il est arrivé que tu te laisses vaincre par «le père du mensonge» (Jn 8,44). J’assiste désarmé, à ta défaite et j’en suis profondément malheureux. Je supplie alors le Seigneur, dans ton malheur, qui est aussi mon malheur, de te couvrir de sa miséricorde.

10 janvier
Plusieurs fois des anges gardiens ont eu du Seigneur l’autorisation de se rendre visible. Ainsi en était-il du Padre Pio ou de sainte Gemma Galgani. D’habitude la foi se nourrit de l’invisible. «Heureux ceux qui croient sans avoir vu» (Jn 20,29) dit Jésus. Nous nous verrons au Paradis, dans l’éblouissante beauté de la vie divine.
Jusque-là, mène vaillamment le combat de conquête du Paradis. Je suis fidèlement à tes côtés, en prière constante.

11 janvier
Le Seigneur donne sans compter. Demande-lui beaucoup et il te sera beaucoup accordé. A condition que ta demande soit en harmonie avec les exigences de ton salut éternel, avec le bien de ton âme. Ou de celle pour qui tu demandes une grâce.
La vie est si brève. Ne t’attarde pas à des biens éphémères telle une bulle de savon. Au regard de l’éternité, seuls les biens qui survivent à ce monde, où tu passes ton temps de «la grande épreuve» (Ap 7,14) sont dignes de toi, de ta vie immortelle.


Table des matières

Avant-propos   .3
Aux amoureux de leur ange gardien — et à ceux qui veulent le devenir   . 3
Mois de janvier   . 5
Mois de février   . 17
Mois de mars   . 29
Mois d’avril   . 43
Mois de mai   . 55
Mois de juin   . 69
Mois de juillet   . 83
Mois d’août   . 97
Mois de septembre   . 111
Mois d’octobre   . 127
Mois de novembre   . 145
Mois de décembre   . 161
Neuvaine à l’ange gardien   . 175
Neuvaine à l’ange gardien   . 177
Prière traditionnelle à l’ange gardien   . 188
Prière de louange à mon ange gardien   . 188
A mon ange gardien   . 189
Consécration au Seigneur par saint Michel   . 190

365 jours avec mon ange gardien

René Lejeune

Parvis

192 p. – 11 x 17 cm – 10€

https://www.parvis.ch/fr