In Sine Jesu

Lorsque le Cœur parle au cœur
Journal d’un prêtre en prière

Avis de lecteurs éclairés

«In Sinu Jesu recense les grâces obtenues par un prêtre à travers la louange et la puissance de l’adoration eucharistique, et c’est en même temps un appel urgent aux prêtres – et à tous les chrétiens – de se renouveler dans la sainteté à travers l’adoration du Très Saint-Sacrement et la consécration au Cœur Immaculé de Marie, Médiatrice de toutes les grâces.»

SON ÉMINENCE RAYMOND LEO CARDINAL BURKE,
«patron» de l’Ordre souverain militaire de Malte


* * *


«Une consolation profonde et une gratitude renouvelée envers Lui, car Il crée ses amis à son Image, ce sont les fruits obtenus en suivant les méditations de ce livre. Il remplira les cœurs de soutien et de joie.»

PÈRE HUGH BARBOUR,
o.praem., prieur de l’abbaye Saint-Michel des pères norbertins (USA)


* * *


«Les paroles prononcées ici nous apportent réconfort, courage et lumière – un désir d’être avec le Seigneur, de contempler et d’adorer son Visage eucharistique et de nous offrir, nous et toute notre existence, en réparation des péchés commis contre l’Amour.»


PÈRE DAVID ABERNETHY,
C.O., Congrégation de l’Oratoire de Saint Philippe Néri, Pittsburgh (USA)


* * *


«In Sinu Jesu a le pouvoir d’enflammer notre désir d’adoration eucharistique. C’est une expression puissante de la soif de Notre-
Seigneur de nous attirer plus profondément dans son Amour, de guérir les blessures et ainsi renouveler l’Eglise.»

PÈRE JOACHIM SCHWARZMÜLLER,
Krefeld (Allemagne)


* * *


«In Sinu Jesu est une œuvre puissante et magnifique emplie d’une sorte d’amour contagieux et d’une sainteté qui ne peut venir qu’à celui qui se penche – comme son disciple bien-aimé – sur la poitrine du Christ, l’écoutant murmurer des paroles de consolation et d’encouragement pour nous tous.»

KEVIN VOST,
docteur en psychologie, auteur et conférencier (USA)


* * *


«Nous oublions parfois la voix intérieure, pensant que parce qu’elle est intérieure, elle est notre propriété. Mais Dieu ne vit-il pas profondément en nous? Ne peut-il donc pas parler à notre cœur?
L’auteur de ce livre a entendu l’invitation au Sacrement de l’Amour que le Christ a lancée aux prêtres et à tous les fidèles.»


DAVID W. FAGERBERG,
professeur du département de théologie de l’Université de Notre Dame (USA)


Introduction

par un oblat bénédictin


Ce livre est le remarquable témoignage d’une amitié qui transcende toutes mesures. Dans ces pages, nous voyons le Lévrier du ciel poursuivre un prêtre avec l’exquise délicatesse de celui qui veut gagner l’amour de son cœur, avec l’inébranlable volonté de celui qui veut lui montrer sa miséricorde et la compassion de celui qui apporte la guérison et la paix.
Il est également la démonstration retentissante d’une vérité qui peut se dire ainsi : quand Dieu fait le choix de quelqu’un pour lui confier une mission – quand Il choisit un Abraham ou un Moïse, la Bienheureuse Vierge Marie ou les fondateurs de monastères ou de congrégations religieuses – Il le fait toujours en vue de bénir une multitude, de façonner un peuple, de former une nation. Il favorise un individu particulier de quelque grâce extraordinaire, certes, mais de telle sorte que sa parole puisse rayonner et atteindre un grand nombre d’âmes et que sa grâce soit recherchée avec une vigueur renouvelée. Il ne le choisit pas pour en faire une figure isolée et exceptionnelle, ou l’objet d’une préférence arbitraire. Il le choisit comme l’humble centre d’un large cercle qu’Il veut tracer, comme un foyer brûlant autour duquel beaucoup pourront se rassembler, se réchauffer et trouver des compagnons.
On pourrait nommer cela le principe d’incarnation: Dieu ne nous sauve pas unilatéralement ou génériquement. Il ne parle pas dans le vague ou de manière désordonnée. Il vient à nous comme un homme, comme cet homme-ci, avec sa propre voix, ses paroles articulées, sa doctrine limpide et ses commandements de vie, auxquels il nous faut répondre avec les capacités qu’Il a placées en nous dans ce but. Il vient avec l’offre de son amitié et nous invite à la réciprocité.
Malgré notre petitesse, notre faiblesse et notre indignité, Il nous veut à Lui. Il nous gratifie de ses grandes et précieuses promesses, selon lesquelles nous pouvons échapper à la corruption qui est dans le monde et devenir participants de sa nature divine (cf. 2 P 1,4).
En 2007, le Seigneur Jésus et la Vierge Marie ont commencé à s’adresser au coeur d’un prêtre qui avait grand besoin de leur intervention – quelque chose qui, en vérité, peut être dit de chacun de nous, dans notre misère spirituelle. Il fut demandé à ce prêtre d’écrire ce qu’il entendait, évidemment en premier lieu pour le bénéfice qu’il pourrait en tirer lui-même, mais chemin faisant, de plus en plus pour le bénéfice d’autres personnes qui allaient être touchées par ces paroles et y trouver la lumière et la force dont elles avaient besoin.

Au sujet de la genèse du manuscrit reproduit dans ce livre, le prêtre en question m’a confié ce qui suit :
Voici le texte retranscrit au cours de ces dernières années à partir des cahiers conservés depuis 2007. Le vocabulaire et le style m’appartiennent, mais la substance de ce qui est écrit m’est venue au cours de mes heures de prière, sans aucun effort de ma part, ni réflexion préalable. Au moment d’écrire, un mouvement intérieur m’y poussait, et j’écrivais alors jusqu’à ce que cesse l’inspiration. Après ce temps d’écriture, survenait une grâce de tranquille union avec le Seigneur ou la Sainte Vierge. En quelques occasions, des saints et d’autres serviteurs de Dieu ont également «parlé».
Bien que j’aie été parfois traversé par des doutes concernant l’authenticité de ce qui se passait, mon directeur spirituel n’a cessé tout au long de ces années de qualifier ce phénomène de gratia gratis data. Je ne peux qu’attester que les paroles venaient paisiblement, rapidement, et sans aucun effort de ma part. Je ne veux pas dire par là que les mots venaient de ce qui était en moi, mais plutôt que j’éprouvais comme une présence objective mais intime de Notre-Seigneur, en relation immédiate avec sa présence réelle dans le Très Saint-Sacrement. C’était précisément en sa Présence eucharistique que ces conversations avec le Seigneur avaient lieu, m’attirant toujours plus dans la lumière de sa Face et dans le feu de son Coeur.
J’ai bien conscience de la longueur de certaines phrases. Cela ne reflète pas la manière de parler de Notre-Seigneur. En effet, ce n’est pas sous une forme littéraire qu’Il communique ses paroles. Elles viennent rapidement, mais à la manière de réalités qui se présentent successivement à l’entendement, et qui s’y impriment. Je ne sais pas expliquer autrement ce qui se produit dans ces moments-là.
Ma piété est essentiellement liturgique. Néanmoins, depuis qu’on a diagnostiqué chez moi une grave maladie, j’ai ressenti une forte attirance pour l’adoration du Très Saint-Sacrement, la réparation en faveur des prêtres, et en particulier pour le mystère de la Face de Notre-Seigneur cachée sous le voile sacramentel. On retrouve cela dans la tradition, notamment dans le Adoro te de saint Thomas.
Ces textes reçus dans la prière ont porté du fruit dans ma propre vie, comme dans la vie d’autres personnes. Je pense particulièrement à des prêtres avec qui j’ai été encouragé à les partager, sur la recommandation de mon directeur spirituel.
Malgré ma réticence et mon désir de rester dans l’ombre, le Seigneur Lui-même m’a répété à plusieurs reprises que ses paroles sont destinées à bénir, instruire et réconforter de nombreux chrétiens de ce temps, et par-dessus tout, ses prêtres bien-aimés.
C’est avec un coeur reconnaissant et plein d’espérance que Je confie très volontiers ce journal aux mains des lecteurs que le Seigneur et sa sainte Mère ont déjà choisis, avec ma prière qu’il puisse porter du fruit en abondance et avec ma bénédiction de prêtre.
Du fait que le contenu de ce livre s’harmonise parfaitement avec les enseignements des Saintes Ecritures, de la tradition catholique et des oeuvres des grands mystiques, il est particulièrement approprié que In Sinu Jesu soit publié intégralement en notre temps, conformément à l’insistance réitérée du Seigneur selon laquelle ces paroles sont destinées à rejoindre de nombreuses âmes.
L’histoire des révélations privées approuvées par l’Eglise nous enseigne que Notre-Seigneur et sa sainte Mère ne cessent d’intervenir de manière particulière pendant les temps de crise ecclésiale, d’emprise mondaine, de tiédeur, d’infidélité, de confusion intellectuelle ou d’angoisse spirituelle. Ils nous entretiennent alors de vérités oubliées, négligées ou contredites. Ils nous enseignent des attitudes, des vertus et des pratiques oubliées, méprisées, incomprises ou peu cultivées. Doux maîtres et guides avisés, ils ne se trompent pas de diagnostic et ne prodiguent aucun conseil ambigu. Au coeur de notre situation, de nos errances de pèlerins de l’Infini et des impasses rencontrées par notre société et notre culture, le Seigneur Jésus et sa bienheureuse Mère nous offrent leur céleste attention, la lumière bienfaisante de leur regard, la profondeur insondable de leur sagesse et l’ardeur de leur charité. Ne voulant point nous laisser orphelins, ils adressent en notre temps un message qui, s’il n’ajoute ni ne retranche rien au contenu établi de la Révélation publique, jette une lumière nouvelle sur des vérités anciennes et nous donne le désir de devenir des saints.

Les pages de In Sinu Jesu sont habitées d’une intense clarté et d’une ferveur qui réchauffe le coeur. Elles passent en revue, tout en les approfondissant, de nombreux aspects essentiels de la vie spirituelle : aimer et être aimé de Dieu; la pratique de la prière dans toutes ses dimensions; la puissance singulière de l’adoration; l’abandon confiant à la Divine Providence; l’éloge du silence; la dignité de la prière liturgique et des sacrements; le mystère du Saint-Sacrifice de la messe; l’identité du prêtre et les conditions de fécondité de son apostolat; le rôle de la Bienheureuse Vierge Marie et des saints au coeur de nos vies; les thèmes du péché, de la blessure intérieure, de la miséricorde, de la guérison et de la purification; le désir du ciel et le renouveau tant attendu de l’Eglise catholique en ce monde. Beaucoup de vérités consolantes et stimulantes, qu’il est devenu nécessaire de réentendre à notre époque, sont exposées pour nous inviter à une réponse venue du coeur, nous exhorter à la conversion et nous inciter à vivre autrement.

Ce livre a changé ma vie et celle de beaucoup d’autres lecteurs. Grâce à lui, nous avons eu accès à une plus grande connaissance et à un amour plus profond de Notre-Seigneur Jésus-Christ, de sa bienheureuse Mère et de son «royaume éternel et universel: royaume de vérité et de vie, royaume de sainteté et de grâce, royaume de justice, d’amour et de paix» (Préface pour la Fête du Christ-Roi). Puisse cette publication de In Sinu Jesu procurer à tous ses lecteurs de tels bienfaits.


Quelques notes sur la présente édition

Les quelques rares notes du manuscrit original sont distinguées par l’abréviation «N.D.A.» (note de l’auteur). Les notes du traducteur de la version française débutent par l’abréviation «N.D.T.» (note du traducteur). Toutes les autres notes éditoriales sont reprises de l’édition de référence publiée en anglais.
Le manuscrit abonde de citations directes et d’allusions aux Saintes Ecritures. Elles sont indiquées en note chaque fois que le lecteur peut en tirer profit, particulièrement comme point de départ pour une lectio divina pratiquée en lien avec les paroles du journal. Les références plus connues, les allusions partielles et les paraphrases sont toutefois si nombreuses qu’il aurait été impossible de toutes les indiquer sans encombrer le texte au-delà du raisonnable.
Les références des psaumes sont données d’abord selon la numérotation de la Vulgate, qui constitue toujours la référence pour la liturgie, puis selon celle du texte massorétique, suivi généralement par les éditions bibliques modernes.
Plusieurs amis de Dieu moins connus, comme par exemple Mère Yvonne-Aimée, sont mentionnés au fil de ces pages. Lorsque leurs noms apparaissent pour la première fois, une courte notice biographique est donnée en note.
Le texte en italique indique que les mots sont ceux du prêtre. Dans le cas contraire, les paroles proviennent d’un autre locuteur. Le texte est donné tel qu’il a été écrit, avec certains noms propres et lieux modifiés par la lettre «N» ou la mention «_____». Les quelques paragraphes faisant référence en détail à une personne en particulier ou à un ensemble de circonstances ont été omis chaque fois qu’ils ont été jugés trop obscurs ou peu pertinents pour un lectorat plus large.
L’Annexe I rassemble toutes les prières qui apparaissent dans le journal, et décrit la manière de prier le Chapelet de Réparation ou l’«Offrande du Précieux Sang pour les Prêtres». L’Annexe II propose les extraits de In Sinu Jesu relatifs au but poursuivi par le Seigneur en confiant ces paroles.


Table des matières

Introduction par un oblat bénédictin . 5
Quelques notes sur la présente édition . 9
Mercredi 3 octobre 2007 . 13
Jeudi 4 octobre 2007 . 14
Vendredi 5 octobre 2007 . 15
Samedi 6 octobre 2007 . 17
Lundi 8 octobre 2007 . 17
Mercredi 10 octobre 2007 . 19
Jeudi 11 octobre 2007 . 20
Vendredi 12 octobre 2007 . 23
Veille du 13 octobre . 24
Samedi 13 octobre 2007 . 25
Dimanche 28 octobre 2007 . 26
Lundi 29 octobre 2007 . 27
Vendredi 7 décembre 2007 . 30
Samedi 8 décembre 2007 . 31
Dimanche 9 décembre 2007 . 31
Lundi 10 décembre 2007 . 33
Mardi 11 décembre 2007 . 34
Mercredi 19 décembre 2007 . 35
Jeudi 3 janvier 2008 . 37
Mardi 8 janvier 2008 . 39
Jeudi 10 janvier 2008 . 41
Jeudi 17 janvier 2008 . 44
Jeudi 24 janvier 2008 . 48
Jeudi 31 janvier 2008 . 50
Vendredi 1er février 2008 . 53
Mardi 5 février 2008 . 54
Mercredi 6 février 2008 . 56
Vendredi 8 février 2008 . 59
Samedi 9 février 2008 . 61
Dimanche 10 février 2008 . 62
Jeudi 14 février 2008 . 64
Jeudi 21 février 2008 . 65
Jeudi 6 mars 2008 . 68
Vendredi 7 mars 2008 . 70
Jeudi 13 mars 2008 . 70
Jeudi 20 mars 2008 . 72
Jeudi 27 mars 2008 . 74
Vendredi 28 mars 2008 . 76
Samedi 29 mars 2008 . 78
Dimanche 30 mars 2008 . 79
Jeudi 3 avril 2008 . 82
Jeudi 10 avril 2008 . 82
Jeudi 17 avril 2008 . 84
Jeudi 24 avril 2008 . 84
Jeudi 1er mai 2008 . 86
Jeudi 8 mai 2008 . 88
Jeudi 15 mai 2008 . 89
Jeudi 22 mai 2008 . 90
Jeudi 29 mai 2008 . 92
Vendredi 30 mai 2008 . 94
Mercredi 11 juin 2008 . 95
Jeudi 12 juin 2008 . 97
Mardi 17 juin 2008 . 98
Jeudi 19 juin 2008 . 99
Jeudi 26 juin 2008 . 100
Jeudi 3 juillet 2008 . 103
Jeudi 10 juillet 2008 . 106
Jeudi 17 juillet 2008 . 109
Jeudi 24 juillet 2008 . 111
Jeudi 31 juillet 2008 . 112
Jeudi 7 août 2008 . 113
Dimanche 24 août 2008 . 115
Lundi 25 août 2008 . 116
Jeudi 17 octobre 2008 . 117
Samedi 19 octobre 2008 . 118
Samedi 25 octobre 2008 . 120
Lundi 10 novembre 2008 . 123
Mercredi 12 novembre 2008 . 125
Jeudi 13 novembre 2008 . 127
Dimanche 29 novembre 2008 . 129
Mardi 9 décembre 2008 . 132
Jeudi 8 janvier 2009 . 133
Lundi 26 janvier 2009 . 134
Mardi 27 janvier 2009 . 134
Jeudi 29 janvier 2009 . 135
Vendredi 30 janvier 2009 . 136
Dimanche 1er février 2009 . 138
Mardi 3 février 2009 . 138
Vendredi 6 février 2009 . 141
Mercredi 11 février 2009 . 142
Jeudi 12 février 2009 . 142
Vendredi 13 février 2009 . 143
Vendredi 13 mars 2009 . 144
Samedi14 mars 2009 . 145
Samedi 15 mars 2009 . 147
Lundi 16 mars 2009 . 147
Samedi 21 mars 2009 . 148
Lundi 23 mars 2009 . 149
Mercredi 25 mars 2009 . 150
Mardi 14 avril 2009 . 152
Mercredi 15 avril 2009 . 154
Mardi 12 mai 2009 . 157
Mercredi 17 juin 2009 . 158
Jeudi 18 juin 2009 . 159
Lundi 22 juin 2009 . 161
Mardi 23 juin 2009 . 161
Mardi 7 juillet 2009 . 163
Mercredi 8 juillet 2009 . 165
Jeudi 9 juillet 2009 . 167
Vendredi 10 juillet 2009 . 169
Samedi 11 juillet 2009 . 170
Dimanche 12 juillet 2009 . 170
Jeudi 3 décembre 2009 . 171
Mardi 8 décembre 2009 . 173
Dimanche 13 décembre 2009 . 173
Samedi 2 janvier 2010 . 174
Jeudi 7 janvier 2010 . 176
Vendredi 8 janvier 2010 . 177
Samedi 9 janvier 2010 . 178
Samedi 10 janvier 2010 . 181
Lundi 18 janvier 2010 . 182
Mardi 19 janvier 2010 . 183
Vendredi 22 janvier 2010 . 186
Samedi 24 janvier 2010 . 186
Mardi 26 janvier 2010 . 187
Mercredi 27 janvier 2010 . 187
Jeudi 28 janvier 2010 . 189
Samedi 30 janvier 2010 . 191
Samedi 6 février 2010 . 192
Dimanche 7 février 2010 . 193
Lundi 8 février 2010 . 193
Mardi 9 février 2010 . 194
Dimanche 14 février 2010 . 195
Lundi 1er mars 2010 . 195
Mardi 2 mars 2010 . 197
Mercredi 3 mars 2010 . 200
Vendredi 5 mars 2010 . 201
Lundi 8 mars 2010 . 201
Vendredi 12 mars 2010 . 203
Samedi 13 mars 2010 . 204
Lundi 15 mars 2010 . 206
Jeudi 16 mars 2010 . 207
Samedi 20 mars 2010 . 209
Lundi 22 mars 2010 . 211
Dimanche 11 avril 2010 . 212
Mercredi 14 avril 2010 . 213
Jeudi 15 avril 2010 . 214
Dimanche 2 mai 2010 . 217
Vendredi 7 mai 2010 . 218
Samedi 16 mai 2010 . 219
Mardi 25 mai 2010 . 222
Jeudi 27 mai 2010 . 222
Vendredi 28 mai 2010 . 223
Samedi 29 mai 2010 . 224
Mardi 1er juin 2010 . 224
Jeudi 26 août 2010 . 225
Samedi 19 février 2011 . 228
Dimanche 13 mars 2011 . 230
Mardi 15 mars 2011 . 230
Lundi 21 mars 2011 . 232
Vendredi 29 avril 2011 . 232
Dimanche 10 juillet 2011 . 233
Lundi 11 juillet 2011 . 235
Dimanche 7 août 2011 . 236
Mardi 9 août 2011 . 237
Lundi 22 août 2011 . 237
Mardi 23 août 2011 . 238
Samedi 27 août 2011 . 238
Jeudi 1er septembre 2011 . 239
Lundi 5 septembre 2011 . 240
Mardi 6 septembre 2011 . 242
Mercredi 7 septembre 2011 . 242
Jeudi 15 septembre 2011 . 244
Vendredi 16 septembre 2011 . 246
Mardi 20 septembre 2011 . 247
Jeudi 22 septembre 2011 . 248
Vendredi 23 septembre 2011 . 251
Dimanche 25 septembre 2011 . 255
Mercredi 28 septembre 2011 . 256
Samedi 1er octobre 2011 . 258
Mercredi 5 octobre 2011 . 259
Jeudi 6 octobre 2011 . 259
Dimanche 9 octobre 2011 . 260
Samedi 15 octobre 2011 . 262
Lundi 17 octobre 2011 . 262
Samedi 29 octobre 2011 . 263
Jeudi 3 novembre 2011 . 264
Dimanche 6 novembre 2011 . 265
Samedi 12 novembre 2011 . 268
Mercredi 16 novembre 2011 . 269
Samedi 19 novembre 2011 . 271
Lundi 21 novembre 2011 . 273
Mardi 20 décembre 2011 . 275
Jeudi 27 décembre 2011 . 277
Dimanche 7 janvier 2012 . 280
Mercredi 10 janvier 2012 . 282
Vendredi 27 janvier 2012 . 284
Dimanche 28 janvier 2012 . 287
Dimanche 29 janvier 2012 . 289
Lundi 30 janvier 2012 . 289
Mardi 31 janvier 2012 . 291
Mercredi 1er février 2012 . 293
Vendredi 3 février 2012 . 295
Lundi 6 février 2012 . 296
Jeudi 9 février 2012 . 296
Mercredi 22 février 2012 . 296
Mardi 6 mars 2012 . 297
Samedi 10 mars 2012 . 299
Mardi 13 mars 2012 . 301
Jeudi 15 mars 2012 . 302
Dimanche 18 mars 2012 . 302
Vendredi 20 avril 2012 . 303
Lundi 23 avril 2012 . 304
Dimanche 29 avril 2012 . 304
Jeudi 17 mai 2012 . 306
Dimanche 27 mai 2012 . 306
Samedi 2 juin 2012 . 307
Jeudi 7 juin 2012 . 308
Samedi 9 juin 2012 . 308
Vendredi 22 juin 2012 . 310
Jeudi 28 juin 2012 . 311
Jeudi 5 juillet 2012 . 311
Vendredi 6 juillet 2012 . 311
Dimanche 15 juillet 2012 . 312
Jeudi 26 juillet 2012 . 313
Lundi 12 novembre 2012 . 315
Jeudi 28 mars 2013 . 316
Lundi 20 mai 2013 . 319
Samedi 15 juin 2013 . 319
Samedi 7 septembre 2013 . 321
Vendredi 15 novembre 2013 . 322
Jeudi 16 janvier 2014 . 324
Dimanche 26 janvier 2014 . 325
Jeudi 29 mai 2014 . 326
Vendredi 28 novembre 2014 . 329
Mardi 2 décembre 2014 . 331
Mercredi 3 décembre 2014 . 332
Samedi 6 décembre 2014 . 335
Jeudi 10 décembre 2015 . 336
Jeudi 28 janvier 2016 . 337
Jeudi 4 février 2016 . 339
Jeudi 25 février 2016 . 340
Jeudi 3 mars 2016 . 341
Jeudi 24 mars 2016 . 343
Jeudi 31 mars 2016 . 344
Jeudi 7 avril 2016 . 345
Jeudi 14 avril 2016 . 347
Jeudi 2 juin 2016 . 348
Annexe I – Prières contenues dans In Sinu Jesu……………….. 351
Le Chapelet de Réparation ou Offrande du Précieux Sang pour les Prêtres . 351
Annexe II – Paroles au sujet de ces Paroles: extraits de In Sinu Jesu . 371

© ÉDITIONS DU PARVIS – Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés

In Sine Jesus

Jean Pliya

Parvis

384 p. – 15 x 23 cm – 23€

www.parvis.ch/fr