Ma vie à Nazareth

Messages de la Vierge Marie

Giuliana Buttini (1921-2003)

Née à Gênes, le 27 août 1921, Giuliana Buttini rejoint Turin en 1933 où elle fait des études dans une école allemande. En 1945, elle épouse Luigi Crescio et les époux vont s’établir à Lucques. C’est là qu’en septembre 1946, va naître leur fils Armando qui leur sera enlevé, en pleine jeunesse, le 29 septembre 1967. C’est ainsi que va débuter une nouvelle période pour les époux Crescio-Buttini.
Giuliana a vécu une année terrible, qui correspond à ce qu’on pourrait appeler «la nuit obscure» avec de fortes tentations de désespoir et de révolte contre Dieu. Cette dure épreuve va la préparer à la mission à laquelle elle sera destinée. Le 27 juillet 1972 ont débuté les messages de Jésus. Giuliana en est émue et ne comprend pas le sens de ce phénomène. Elle
décide alors, avec son époux, de commencer une nouvelle vie. Peu après, un fait se produit, que l’on pourrait appeler «invasion mystique».
La nuit de Noël 1972, Jésus lui révèle sa mission: «Chaque créature a sa fonction, tu as celle-ci: laisser à Ma voix la première place. Quant aux autres voix (les autres personnages qui communiqueront avec Giuliana) elles ont mission de témoigner de la foi […] Ces paroles ne doivent pas tomber dans l’oubli, surtout après ton parcours terrestre. Tout cela sera nécessaire par la suite. Après toi, tout sera recueilli et on parlera de toi.» (24.12.1972)
Giuliana a vécu encore douze ans après la mort de son mari, survenue à Rome, le 12 juillet 1991, à la suite d’une longue et douloureuse maladie. Au cours de cette période, Giuliana préparera la publication des différents livres contenant les messages reçus. Une tumeur des os la priva progressivement de ses forces au point de la réduire à un état de grande faiblesse. Elle est morte saintement le 1er septembre 2003. Ses funérailles furent célébrées à Rome, le lendemain. Son corps a été enseveli à Montefalco, dans le caveau de famille où reposaient déjà son fils bien-aimé et son époux Luigi.
Les «Messages de la Sainte Vierge» à Giuliana Buttini constituent, dans l’histoire de la mariologie mystique, le début d’un magistère nouveau et personnel de la Vierge Marie, qui communique avec Ses enfants désireux de la connaître plus intimement comme Mère de Dieu et notre Mère.

 

La Sainte Vierge représentée en couverture a été peinte par Luigi, le mari de Giuliana. Marie voulait être représentée avec un foulard blanc sur la tête et un tablier marron, comme celui qu’Elle mettait pour faire le pain. Pendant que Luigi peignait, la Vierge Marie lui suggérait, à travers Giuliana, comment il devait faire ou ce qu’il devait corriger. Elle a dit que parmi toutes les images qui la représentent, celle-ci était la plus ressemblante. Elle a ajouté qu’Elle voulait être appelée la «Madone du pain» et a dicté cette prière:

Petite Madone du pain,
Offre mon amour à Ton Fils
Et aide-moi à lui demander son secours
Pour mon âme
Et pour mes jours.
Donnez-nous la paix de l’âme:
Qui est pain vivant et la sérénité
Dans notre vie terrestre.
Et le pain au miel
Pour chaque jour,
Par lequel nous pouvons quotidiennement,
Le coeur fortifié et sereins,
OEuvrer pour vous.
Ainsi soit-il!

Le silence de Marie devient parole

«Moi, votre Mère; Moi, la Mère des
saints, des justes et des autres, j’ai tant de
noms à présent et c’est toujours Moi: la
petite Myriam de Nazareth.» (26.1.1982)

Marie, la Mère aux nombreux et doux noms de femme toute à Dieu et à Jésus. Voilà la vraie Marie de Nazareth aux nombreux noms et aux douces paroles.
Elle a parlé à Nazareth avec l’ange.
Elle a parlé avec sa cousine Elisabeth à Aïn Karim.
Elle a parlé avec Dieu dans le chant du Magnificat.
Elle a parlé avec Jésus quand Elle l’a retrouvé dans le Temple à l’âge de douze ans.
Elle a parlé avec Jésus le jour du miracle de Cana.
Puis dans les Evangiles, sa voix se tait.
Elle devait attendre son heure: l’heure de Marie dans l’Eglise.
Et Marie, celle qui parle peu, a repris la parole, comme à Cana, pour le bien de ses enfants dans le besoin.
Elle a parlé à Guadalupe au petit indien Juan Diego.
Elle a parlé à la rue du Bac comme la Vierge des Miracles.
Elle a parlé à La Salette.
Elle a parlé à Lourdes.
Elle a parlé à Pontmain.
Elle a parlé à Pellevoisin.
Elle a parlé à Fatima.
Elle a parlé à Beauraing.
Elle a parlé à Banneux.
Elle a parlé à Rome dans la grotte des Trois Fontaines.
L’Eglise a parlé comme maîtresse de la Vérité pour approuver ces messages.

La Vierge a parlé aussi de nombreuses autres manières, par des messages individuels et personnels qui ne sont pas en contradiction avec les grands enseignements de l’Eglise.
Elle a parlé à ses saints.
Elle a parlé aux mystiques.
Elle a parlé à Mère Marie de Jésus d’Agreda.
Elle a parlé à Maria Valtorta. Et Marie continue de parler, Elle qui parlait peu dans les Evangiles. Elle parle dans ses messages personnels avec familiarité et en de longues conversations.
Elle a parlé à Marie de Jésus d’Agreda pour lui révéler toute sa vie et celle de son Fils Jésus.
A la fin de chaque chapitre, Elle lui a donné des enseignements personnels dans son oeuvre importante «La Cité mystique de Dieu».
Elle a parlé abondamment et avec des mots tendres à Maria Valtorta. Elle, la silencieuse, la discrète, aux messages concis et bien concrets quand Elle s’adresse à l’Eglise. Ses conversations personnelles sont plaisantes et Elle ne manque pas de parler abondamment.

* * *

Le livre que vous avez entre les mains est de ceux qui renferment les douces paroles de Marie adressées aux hommes. Ce ne sont pas des paroles savantes et profondes comme celles adressées à soeur Marie d’Agreda. Elles ne renferment ni un enseignement important, ni des souvenirs avec un contenu mariologique remarquable comme lors de ses messages à Maria Valtorta. Ce sont des mots simples. Des paroles que prononcent, tous les jours, les mamans en famille, des propos qu’on tient à la maison pendant le travail, au moment du repas, au début de la prière, à la fin de la journée quand on s’apprête à se coucher.

Ce livre est rempli de ces paroles de la petite et simple Marie de Nazareth, des paroles qui vous enchantent singulièrement. Ce ne sont pas des paroles répétées comme au magnétophone, comme des épisodes d’un passé qui n’existe plus. Ce sont les paroles de quelqu’un qui, dans le monde invisible d’à présent, revit toute sa vie passée et celle de Son Fils. C’est Marie d’aujourd’hui qui parle en ces messages, voilà pourquoi Elle nous enchante merveilleusement. C’est Marie, aujourd’hui, qui se souvient, qui revit et revisite son passé en profondeur. Elle passe en revue, avec naturel et fraîcheur, des souvenirs très vivaces, fortement enracinés dans sa mémoire.

C’est toute la vie de Jésus et de Marie de Nazareth racontée à travers des conversations simples, avec une âme candide et intuitive comme Marie elle-même. Paroles familières, pleines de fraîcheur comme le parfum des champs, l’odeur du pain, les couleurs de l’herbe, le calme des après midi de printemps… Cependant cette simplicité et ce naturel sont empreints de sublime. Il n’y a aucun message qui ne nous surprenne par une touche de profondeur inattendue, signe de ce sublime qui parvient à convaincre. Referme ce livre et dis: «Personne ne peut parler avec une telle et inimitable simplicité.» Voilà la signature qui confirme, par certains aspects, l’authenticité de chacun de ces messages.

Parfois, un seul mot suffit pour éveiller en ton âme un écho que toi seul peux interpréter. D’autres fois, c’est une suggestion depuis toujours latente en ton coeur et qui n’avait jamais pu émerger. C’est l’affirmation de quelque chose d’immédiat et de quotidien que tu n’aurais jamais su exprimer ainsi. Il y a des paragraphes qu’aucun théologien n’aurait jamais pu rédiger pour exprimer une vérité trinitaire avec une telle densité et transparence.

Certains dialogues ont été tenus par chaque maman avec les siens, mais aucun lettré n’aurait pu imprimer autant de fraîcheur à ses oeuvres. Dans chaque nouveau message, on découvre un aspect différent de Marie, pourtant, c’est toujours le même visage, toujours neuf et surprenant.

On ne peut atteindre Jésus par sa seule intelligence. L’histoire n’est pas la voie exhaustive pour connaître la vie de Jésus. Le sentiment t’empêche de pénétrer la transparence du Verbe. L’imagination ne t’offre pas une image réelle de Jésus. Les maîtres te désorientent en te parlant de l’Homme-Dieu. Pourtant, tu as soif, soif de vérité. Oui, soif de ce qui est pur et non frelaté.

Tu veux arriver à le connaître par toi-même, et à ta manière personnelle apprendre qui était le vrai Jésus quand Il vivait en ce monde, qu’Il était enfant, et comment Il se comportait réellement. Comment atteindre ce but? Jésus a une manière toute personnelle de fasciner chaque homme. Mais cette fascination a un début. C’est la fascination par contagion de quelqu’un qui est
lui-même totalement fasciné par Jésus. Tu es appelé à vivre de manière personnelle la fascination de Jésus.
Cependant, tu dois l’être d’abord par contagion d’une autre personne qui est elle-même, fascinée par Jésus.
Cette personne idéale est Sa Mère: Marie.

Elle est cette personne qui te communique, par ses paroles, sa propre fascination. Par ce livre, tu as l’opportunité de te laisser fasciner, car l’âme de Marie est une avec le mystère de Jésus. Si tu lis ces pages avec simplicité de coeur, tu ne pourras t’empêcher de ressentir l’inexprimable fascination de la virginité mariale qui te conduit à la complète lumière et pureté de l’unique humain totalement différent de nous: l’Homme-Dieu.

Une lumière, une joie, quelque chose d’inexprimable pénétrera ton âme. Ne t’étonne pas. Laisse-toi envahir par cette lumière, par cette paix! C’est l’Esprit de Jésus et de Marie qui agit chaque fois que tu tournes les pages de ce livre, à la fois simple et divin, comme est simple et divine la transcendante féminité de cette femme, Mère de Dieu, Marie de Nazareth!

Ces messages ont une place particulière dans l’histoire récente de la mariologie. Il faut dire, en effet, que jusqu’au concile Vatican II, une mariologie de privilèges et de titres extraordinaires attribués à Marie, avait dominé.
La constitution «Lumen Gentium», dans le fameux chapitre VIII, a introduit un changement de perspective dans la manière de concevoir la mariologie. Mais, c’est plus particulièrement le Serviteur de Dieu, le pape Paul VI, dans l’encyclique «Marialis Cultus» qui a marqué un tournant dans la perception théologique du mystère de Marie. Après ce document du Vatican, s’est imposée peu à peu une mariologie biblique, qui met en relief la foi exceptionnelle de la Sainte Vierge, une foi vécue dans une vie ordinaire et simple. L’encyclique a été promulguée le 2 février 1974. Un an auparavant, le 9 février 1973, Marie a commencé à s’exprimer d’une manière qui annonçait les termes de Paul VI.

L’instrument qu’Elle a utilisé pour ces dictées, s’est envolé au paradis.

Puisse Giuliana se tenir à tes côtés, avec la Mère de Jésus, quand tu entreprendras la lecture de ces messages empreints de simplicité, de lumière et d’amour.

Lima, 13.05.2007
90e anniversaire de la première apparition de la Vierge à Fatima.

P. Antonio Maria Artola, CP

Table des matières

Giuliana Buttini (1921-2003)………………………………………………….. 5
Le silence de Marie devient parole………………………………………….. 8
Aux coeurs purs…………………………………………………………………… 13
La confidente de la Sainte Vierge Giuliana Buttini Crescio
(1921-2003)……………………………………………………………………….. 15
1 – A une maman………………………………………………………………… 21
2 – Ton rosaire est ta douleur…………………………………………………. 22
3 – Je vous enveloppe dans mon manteau pour vous donner protection et amour……………… 24
4 – Je vous exhorte à faire des couronnes de roses pour Moi dans l’amour de Mon Fils …… 25
5 – Que le ciel vous accueille tous, Je le demande pour vous……… 26
6 – Ecoutez Ma voix…………………………………………………………….. 27
7 – J’accueille comme des roses vos pensées…………………………. 28
8 – Priez-Moi et demandez aux anges de vous protéger…………….. 29
9 – Mes apparitions occultées……………………………………………….. 30
10 – Celui qui aime Mon Fils est comme une fenêtre ouverte de Notre ciel, ouverte vers le monde….. 31
11 – Jésus est né ainsi à la terre……………………………………………. 32
12 – Toute la douleur du monde était en Moi……………………………. 33
13 – Prière et pénitence pour aider ceux qui ne prient pas et n’aiment pas……………. 35
14 – Je suis montée au ciel en ce jour lointain………………………….. 36
15 – Le temps de l’Avent. Méditez et vivez ce temps, vos pensées orientées vers l’événement!…………….. 37
16 – Je suis l’Immaculée Conception………………………………………. 39
17 – Je vous demande des prières pour le monde……………………. 40
18 – L’âme compte plus que la chair………………………………………. 41
19 – Maman, ce que Tu me demandes, Je l’exauce………………….. 42
20 – Monter au ciel est le plus grand bonheur………………………….. 44
21 – Soyez lumières du monde………………………………………………. 45
22 – Plus on donne d’amour, plus on en reçoit…………………………. 46
23 – En m’élevant vers le Royaume promis, Mon corps matériel se transformait en corps glorieux………… 47
24 – Toutes les générations Me diront bienheureuse………………….. 49
25 – Et Il a fait de Moi Son premier calice………………………………… 52
26 – Tous le regardaient, mais ils ne savaient pas ce qu’Il allait faire plus tard………… 54
27 – «Immi», Tu es Ma Reine…………………………………………………. 57
28 – Je veux vous dire beaucoup de choses, ainsi vous L’aimerez davantage………….. 59
29 – Jésus est né de Dieu…………………………………………………….. 61
30 – J’ai vécu ces mois d’attente comme dans un rêve……………… 63
31 – L’espérance doit toujours vous habiter. Faites confiance à Dieu, vous serez exaucés…. 66
32 – Dans la maison de Nazareth a commencé l’histoire du monde 68
33 – Après la Résurrection, il y eut la lumière. Pour vous aussi, Mes enfants, il en sera ainsi….. 70
34 – «Immi», cette maison s’envolera………………………………………. 74
35 – La souffrance est comprise seulement par celui qui la vit…….. 76
36 – Faites entrer le ciel en vous…………………………………………….. 78
37 – Nous sommes partis pour l’Egypte avec trois petits ânes……. 81
38 – Les fleurs sur les autels, ce sont vos pensées parfumées et colorées………… 83
39 – Je le revois Enfant, Je le tiens dans mes bras, Je sens le parfum de ses cheveux: un parfum de nid…………………………….. 86
40 – La vraie religion c’est d’aimer son prochain, croire et accepter les mystères; c’est pardonner, et aimer Dieu……………. 89
41 – Notre histoire a été romancée comme si c’était une fable, mais Ma vie n’a pas été une fable……………….. 92
42 – Et les anges étaient dans la grotte quand Jésus est né et les anges sont avec vous…. 94
43 – Ce pain sera votre salut…………………………………………………. 97
44 – Je vous parle à travers une âme……………………………………… 100
45 – Vous devez L’accueillir dans votre âme, à genoux………………. 103
46 – Jésus répand sa Parole à travers ses instruments afin de raviver la foi……….. 105
47 – Il me semble entendre encore la voix des marchands…………. 108
48 – Jésus descend sur l’autel, Moi aussi Je viens avec Jésus……. 110
49 – Je vous parle avec simplicité et beaucoup d’amour……………. 112
50 – Toutes les mamans au pied de la Croix, unies dans la même douleur……………. 115
51 – Tu seras la Mère de l’humanité………………………………………… 118
52 – Les prières avec le coeur sont mes roses d’aujourd’hui……….. 121
53 – Quand vous donnez au plus misérable, vous donnez à Jésus. 123
54 – Je vous parle de choses terrestres pour vous faire partager un peu notre vie en ce temps-là…………. 125
55 – Soyez pauvres en esprit…………………………………………………. 127
56 – On est toujours vainqueur au Nom de Dieu……………………….. 129
57 – Moi aussi, Je suis une créature, c’est pourquoi en me souvenant de Ma vie, Je revois les choses de tous les jours.. 131
58 – Rêvez de la vie du monde à venir…………………………………….. 134
59 – Il faut réveiller la foi………………………………………………………… 136
60 – La Rédemption se poursuit, aussi à travers cette main qui écrit pour Moi………. 138
61 – Ma vie a été intense et en même temps simple………………….. 140
62 – Le rosaire est l’histoire de notre vie, qu’il soit toujours dans vos cœurs 142
63 – L’ombre d’une croix va se projeter sur ta vie……………………… 144
64 – Le temps de la douleur était encore loin………………. 147
65 – Je reviens en arrière dans le temps et Je revois Saul qui me regarde, intrigué……….. 149
66 – Et Je regardais Dieu Enfant qui rêvait……………………. 151
67 – Dans notre petite maison, flottait toujours la bonne odeur du pain……………….. 153
68 – J’entends encore cette voix d’Enfant………………………. 156
69 – Maintenant, ils veulent transformer en fable la réalité…………… 159
70 – Pourtant, beaucoup ne croient pas que c’est là, la maison qui s’est envolée……….. 162
71 – Et ils ne croient pas que Je puisse apparaître à de simples créatures…………….. 164
72 – Celui qui connaîtra les plus grandes épreuves entrera plus vite dans le Royaume….. 166
73 – J’ai vu et entendu l’ange et j’ai écouté attentivement ses paroles…………………………… 168
74 – Personne n’est prophète dans sa patrie……………………………. 170
75 – Je dicte ce journal dans lequel Je confie mes pensées et mes souvenirs……….. 172
76 – J’étais de sang juif, la race de laquelle est venu l’Homme-Dieu 174
77 – Nous emportons avec nous nos sentiments et nos souvenirs. 176
78 – Les hommes ne comprennent jamais les desseins que les mains divines tracent pour eux……….. 178
79 – La richesse des bons et des saints est la spiritualité……………. 180
80 – Là où Je suis apparue, la foi est vivante……………………………. 182
81 – Les miracles, même s’ils concernent le corps, ont toujours un but spirituel………. 184
82 – Vous faites partie d’un dessein d’amour……………………………. 186
83 – Contempler la nature, c’est regarder Dieu…………………………. 188
84 – Je suis venue à Rome pour apparaître dans les eucalyptus…. 190
85 – Pour comprendre la douleur, il faut la vivre………………………… 192
86 – Heureux ceux qui pleurent, même s’ils ne comprennent pas le don de la douleur……. 194
87 – Pourquoi parler de douleurs? Pensez à votre bonheur futur…. 196
88 – Dieu seul console des douleurs les plus grandes……………….. 198
89 – «Immi», les fleurs sont des gouttes qui tombent du paradis….. 200
90 – J’ai choisi Bernadette pour confirmer le dogme de ma pureté 203
91 – J’étais une femme simple et J’avais de pauvres vêtements….. 206
92 – La plus belle forme de la charité est celle qui ne veut pas être connue…………….. 208
93 – L’aube parlait à mon âme avec ses dernières étoiles…………… 210
94 – Même si, pour un grand nombre, cela semble être une légende, l’envol de la maison de Nazareth est pure vérité….. 212
95 – Sans même le savoir, tu m’invoquais dans les moments de danger…………… 214
96 – La vie de votre âme, c’est l’Eucharistie…………………………….. 216
97 – La perte d’un enfant est la douleur la plus grande qui vous rapproche de Moi, vous les mères…………. 218
98 – Jésus vous offre ces paroles à cause de votre faiblesse………. 221
99 – Je suis votre Mère et Je vous aime………………………………….. 223
100 – Votre passage (sur terre) est comme un voyage long et difficile. Ce qui compte, c’est d’arriver au but…… 225
101 – En chacune de mes images Mon coeur bat……………………… 227
102 – A Fatima, J’ai annoncé ce qui arrivera si on ne prie pas…….. 229
103 – J’offrirai vos soucis à Jésus………………………………………….. 231
104 – Le temps est venu de multiplier les témoignages……………… 232
105 – Dieu dessine ses oeuvres en nous………………………………….. 235
106 – Vos prières sont mes roses…………………………………………… 237
107 – Le Royaume de Dieu entre dans l’âme de ceux qui sont purs 239
108 – Chaque créature a un visage qu’elle gardera à l’infini………… 241
109 – La maison de Nazareth a été la première église……………….. 242
110 – Face à la douleur, il ne suffit pas de se résigner, il faut en porter le poids avec dignité…. 244
111 – J’apparaîtrai encore pour l’ultime oeuvre de salut……………… 246
112 – Les fleurs que vous m’offrez sont vos très belles pensées…. 248
113 – Je vous raconte beaucoup de choses pour me faire petite près de vous………………. 250
114 – Dans le temps de la terre, j’allais avoir de nombreux noms… 252
115 – Les desseins de Dieu et les oeuvres humaines sont liés par un fil tenace…….. 255
116 – L’image de Jésus, très beau et l’air solennel, est restée dans le tissu du linceul…. 257
117 – Les hommes m’ont donné un grand nombre de visages. Mais celui-ci me ressemble…. 259
118 – «Venez avec Moi». Il a répété ces paroles à toutes les époques. Il vous les redit aussi.. 261
119 – On ne comprend pas les miracles. Ils arrivent………………….. 262
120 – A Nazareth, mon âme vibrait, tremblait, se réjouissait et pleurait…………….. 263
121 – Joseph vous aime, aimez-le et adressez-vous à lui…………… 265
122 – Ne crains pas, c’est Moi, Myriam, qui dicte à ton esprit et qui guide ta main…………. 267
123 – Je me suis réveillée portée par les anges vers le ciel. Mon corps a été le premier calice. Il n’était pas possible que je meure…………………………………… 269
124 – Avec Moi, une lumière naissait, la première lumière de la Rédemption. Tel était le choix de Dieu…………….. 271
125 – On m’a donné ce nom qui signifie: «Paix», Myr. Aujourd’hui il est prononcé en plusieurs langues……… 273
126 – Parce que j’ai connu la plus déchirante des douleurs, de la manière la plus cruelle, Je comprends toutes les douleurs déchirantes………………………………… 275
127 – A présent, c’est à toi seulement que je raconte mes sentiments faits de regrets, d’émotion, de nostalgie….. 278
128 – C’était une journée de vent. Kefa est arrivé tout essoufflé….. 281
129 – Il est important de L’aimer. Chacun selon sa manière personnelle d’aimer…………. 284
130 – En ce temps de confusion, d’apostasie, d’incrédulité, le vent de Dieu souffle plus fort.. 287
131 – Dieu peut tout! Il peut me permettre de te parler à partir de l’Infini…………… 290
132 – Il n’était pas possible que Mon corps immaculé se corrompe. La décomposition est le fruit du péché et j’ai été élevée dans la gloire des cieux……………….. 293
133 – L’Evangile de Jean est imprégné d’amour……………………….. 295
134 – Chaque homme est un enfant dans une partie de son âme.. 297
135 – Il viendra encore et secouera la terre et toutes les créatures de la terre……………………. 299
136 – Tous ceux qui souffrent participent à la Rédemption qui se poursuit à travers le temps 301
137 – Sur terre, on ne comprend pas le désir du paradis……………. 304
138 – La maison de Loreto est une partie de la maison de Nazareth. Ce n’est ni une légende ni une erreur historique… 306
139 – Mes images pleurent à cause de l’indifférence de beaucoup d’entre vous aujourd’hui… 309
140 – En ceux qu’Il choisissait, Il regardait la volonté de L’aimer….. 311
141 – Il faut se dépasser dans l’amour pour le Christ en Le regardant crucifié et couronné d’épines……. 314
142 – Tous les apôtres ont fait de grandes choses dans le souffle de l’Esprit. Et Jésus a fait de grandes choses en eux… 316
143 – Le Christ attend de vous tous l’amour actif: la charité!………. 318
144 – Les larmes de nostalgie sont à la fois les plus douces et les plus amères……….. 320
145 – Un jour l’Eglise remplira le monde entier. Le monde entier sera Eglise!……… 323
147 – La Providence est pour ceux qui y croient……………………….. 326
148 – Cette tâche t’a été assignée pour ce temps…………………….. 328
149 – J’allais souvent à Jérusalem voir ce jardin où Jésus a pleuré des larmes de sang……. 330
150 – Confiez-Moi vos peines, confiez-Moi vos soucis………………. 332
151 – Les dons spirituels ont toujours un prix que personne ne voudrait payer par de grandes croix………… 334
152 – Moi, Je suis restée toujours vierge. Il faut répéter cette vérité 336
153 – Je comprends la nostalgie. Elle m’a accompagnée jusqu’à ce que J’aie rejoint Jésus.. 339
154 – Le temps de la nostalgie, ce sentiment doux et mélancolique qui accompagne les jours de ceux qui ont perdu un être cher…………………… 341
155 – Quand l’Eglise commençait à grandir, j’étais pleine d’enthousiasme, parce que je pressentais ce que l’Eglise allait être au fil du temps……………. 343
156 – Le miracle continuel de Dieu qui agit dans les créatures même de religions différentes. Dieu est partout et Il veut sauver tous les hommes…………….. 346
157 – J’ai eu des heures de nostalgie et de larmes. Alors Je comprends chaque douleur… 348
158 – Je n’ai pas été effleurée par le péché. Je dormais au milieu des fleurs que Johanan avait déposées sur Mon corps qui ne pouvait pas connaître le sort des corps mortels…….. 350
159 – Dans le temps, on connaîtra Mes pensées et Mes souvenirs miraculeusement transmis à une créature…… 352
160 – L’Eglise était en train de grandir. Moi, Myriam, Mère du Christ, J’étais Mère de l’Eglise… 355
161 – Je suis la Vierge de la Révélation. Je suis apparue à Rome au début d’une période très tourmentée pour l’Eglise…. 357
162 – Rome est le centre de l’histoire chrétienne. Le martyre d’un grand nombre a fait de Rome une merveille……… 360
163 – Celui qui cherche Mon Fils, cherche le bon chemin. Il se laisse trouver. Il est mort pour se laisser trouver par les hommes…. 361
164 – La petite maison qui se trouve à présent à Loreto est la plus grande relique…………….. 364
165 – Mes souvenirs, mes journées! A travers toi, un instrument plus sensible que d’autres, Je peux dire quelque chose de plus….. 366
166 – L’Eglise grandissait à travers le martyre…………………………… 369
167 – Luc a écouté Mon histoire. Je l’ai revécue en la racontant. Je me souvenais, Je souriais, Je pleurais ……… 371
168 – Dans la grotte de Massabielle, il y a une rose pour vous. Je vous l’offrirai avec le sourire que J’ai toujours pour vous. Vous qui vivez des heures de nostalgie………………. 374
169 – Mère, tu as été choisie aussi pour vivre avec Moi la plus profonde douleur…………. 376
170 – Dans la grotte de Massabielle, Je suis présente pour écouter les supplications et les prières, comme en chaque lieu où je suis aimée et où l’on pense à Moi…… 379
171 – Les desseins de Dieu sont mystérieux et aussi stupéfiants… Stupéfiants………. 381
172 – Je tiens à confirmer encore Ma dormition aujourd’hui, pour un monde matérialiste qui doute…………….. 384
173 – L’Eglise qui naissait, L’Eglise qui ne mourra jamais……………. 386
174 – Et toutes mes larmes qui ne coulent pas des yeux, mais remplissent Mon Coeur!…. 388
175 – La perte (apparente) d’une personne aimée peut présenter divers aspects et nuances mais elle est toujours douleur…. 390
176 – Mes paroles, un don et une grâce que Jésus vous accorde.. 392
177 – Il y a beaucoup d’amour dans ma présente manifestation….. 394
178 – J’invite le monde à l’amour…………………………………………… 396
179 – Le monde d’aujourd’hui souvent ne connaît plus la vérité. Mais beaucoup croient encore en Moi et à Ma pureté….. 398
180 – Mon histoire. Quand mes apparitions aux âmes sont authentiques, elles durent dans le temps…….. 400
181 – Des années se sont-elles déjà écoulées, ou bien Jésus est-Il né cette nuit?……………….. 403
182 – Il avait commencé à révéler sa divinité au Temple, sans dire qui Il était……………………. 405
183 – Ce que vous faites par amour est sourire de Jésus, sourire de Dieu……………. 407
184 – D’un petit groupe d’hommes généreux, coléreux, peureux, forts… La croissance de l’Eglise…….. 409
185 – Quand il y a beaucoup d’obscurité sur terre, nous vous envoyons notre lumière: les charismes…….. 411
186 – La douleur est le plus grand mystère sur terre………………….. 413
187 – La foi est-elle respiration? Que la confiance soit espérance!.. 415
188 – Vous êtes venus dans ma maison. Je vous ai ouvert la porte et l’Enfant Jésus est venu à votre rencontre…. 416
189 – A Jérusalem J’ai vécu la nostalgie et des heures intenses. L’Eglise grandissait…….. 418
190 – Jésus reviendra et tous le verront. Pour vous Il revient toujours………………………. 420
191 – Je suis apparue à Rome pour confirmer l’Assomption. Un pécheur a été choisi pour cette confirmation….. 423
192 – Le temps presse, le monde a besoin de prières……………….. 425
193 – La seule religion fondée par Dieu est la Sienne. La Vérité est dans le Christ…………….. 427
194 – Je suis tombée dans ce sommeil qu’on peut aussi appeler mort, mais pour ceux qui meurent vraiment l’âme quitte le corps…. 430
195 – Le vide qu’avait laissé Mon fils se ressentait même dans l’air… 432
196 – Toute vie peut être simple et intense si elle est vécue spirituellement…….. 434
197 – Je suis la Vierge de la Révélation!………………………………….. 435
198 – Du haut de la Croix, Il vous a confiés à Moi……………………… 437
199 – Au moment de Ma naissance, un orage a éclaté, suivi d’un très bel arc-en-ciel……. 438
200 – Nous étions assis au jardin et regardions les étoiles………….. 440
201 – Luc m’a demandé beaucoup de choses sur Jésus…………… 442
202 – …Et Joseph prenait soin de nous………………………………….. 444
203 – Il marchait en chantant suivi des apôtres…………………………. 445
204 – Massabielle, la grotte…………………………………………………… 447
205 – L’ange m’est apparu comme un très beau jeune homme…… 449
206 – Jésus s’est nourri de Mon lait……………………………………….. 451
207 – Je suis l’intermédiaire entre Dieu et le monde…………………… 453
208 – L’humanité de Jésus est venue de Moi, tandis que la divinité lui est venue de l’Esprit qui L’unissait au Père…. 455
209 – Il a rompu le pain pour tous………………………………………….. 457
210 – C’était le début de la vie publique de Jésus. La Lumière commençait à resplendir sur le monde et Moi Je restais là à attendre les quelques brefs moments de Son retour……… 458
211 – Avant de quitter la terre, J’ai regardé le monde en Dieu pour le bénir en Son Nom…… 461
212 – Les roses de Mon monde forment des couronnes et des nuages………………. 463
213 – Ecoutez-Le! Il vous parle comme à ceux qui les premiers L’ont entendu…………. 466
214 – En cette heure si douce du coucher de soleil, Jésus est avec vous. Sa silhouette se détachait sur le ciel rouge…… 467
215 – Et Ma maternité a commencé………………………………………. 469
216 – Moi, Myriam, Je viens toujours chez vous, quand vous pensez à Moi………….. 470
217 – …Parce que au paradis l’espace est sans limites et la distance n’est pas un obstacle. 471
218 – C’était le jour de Mon anniversaire…………………………………. 472
219 – La pensée-prière nous attire et nous allons là où nous percevons de l’amour…….. 474
220 – En ce temps-là Jésus avait huit ans……………………………….. 476
221 – Les vraies et saintes apparitions ne sont pas effacées par le temps……………. 478
222 – En ce temps-là, c’était le printemps à Nazareth………….. 481
223 – Beaucoup de fausses apparitions ont lieu, car le Malin est singe……………….. 483
224 – Mes images pleurent quand Je vois ce qui se passe dans le monde………. 485
225 – Jésus avait une grosse pierre qu’Il utilisait comme escabeau 488
226 – Dans la grotte de Massabielle il y a une petite rose pour vous! 489
227 – Après un voyage fatigant Je suis arrivée chez Elisabeth…….. 490
228 – Personne ne pensait que J’étais préparée pour être la Mère! 492
229 – Le jardin de Gethsémani, les oliviers, la douleur……………….. 495
230 – Parfois durant le temps de sa prédication, Il faisait une brève visite à Nazareth et la maison retrouvait lumière et vie….. 496
231 – Bernadette est très heureuse dans le Royaume……………….. 499
232 – Dans le jardin de Jérusalem Je n’ai jamais désiré cultiver les roses………….. 502
233 – «C’est Moi qui vous enverrai ceux que vous devez aider.»….. 505
234 – C’était l’heure du coucher de soleil, quand Jésus s’est arrêté à Emmaüs……. 506
235 – Interpréter est une chose, mais entendre clairement en est une autre……………….. 507
236 – «Immi, Tu souriras au monde à travers le soleil»……………….. 509
237 – «Immi, Je ne suis pas Ton seul fils…»……………………………… 510
238 – Joseph avait de la toux. Je lui faisais une tisane de petites semences………… 511
239 – Je suis là quand vous pensez à Moi; Je viens quand vous M’aimez!…………. 512
240 – Je descends dans le temps et pénètre vos coeurs……………. 513
241 – «Immi, dans le temps Tu auras un faisceau de rayons lumineux que Tu dirigeras selon mon désir sur ceux que Moi Je connais dans le Père» ……………………. 514
242 – Les grands et les petits miracles sont accordés à ceux qui touchent et baisent l’ourlet de mon manteau……… 515
243 – Le rosaire que Je demande au monde: ces fleurs…………….. 516
244 – Quand l’ange M’est apparu, J’ai vécu des moments de paradis……………………… 518
245 – Si vous M’aviez vue, vous M’auriez regardée avec indifférence……………………….. 520
246 – Je ne connaissais pas de fêtes ni rien de semblable, sauf les fêtes religieuses, quand nous allions au Temple…… 522
247 – C’était l’aube. Je dormais pendant qu’Il entrait par cette porte qui, à Loreto, est du côté de l’autel……. 524
248 – L’Eglise appartient à Mon Fils. Elle brillera de nouveau de son ancienne lumière, quand elle se sera purifiée…….. 526
249 – Maintenant c’est à vous, apôtres de ces derniers temps de donner le vin, ou mieux, la foi à vos frères…….. 528
250 – Voici comment construire un sanctuaire: en répandant l’amour……………. 530
251 – Vous êtes un petit troupeau… Cependant si vous le voulez, Jésus fera en vous de grandes choses………. 531
252 – Je n’aimais pas le désordre. Je n’aimais ni le désordre, ni me retrouver dans une foule ou dans une salle pleine de gens…. 532
253 – Mon Fils vous offre Son amour! Moi, Je Lui offre votre amour! 534
254 – J’ai vécu plus de vingt ans sans Jésus……………………………. 535
255 – Je suis née sans péché originel, donc incapable de pécher.. 537
256 – Moi, Je ne suis pas dans le temps, Je connais le temps. Vous, vous êtes dans le temps……….. 538
257 – A toi, Je révèle l’amour qui n’est pas encore totalement vécu 540
258 – Vous vivez les temps que J’ai vus à Fatima et d’autres encore sont tout proches……… 542
259 – Etre sans péché ne met pas à l’abri des douleurs morales…. 544
260 – Une tendre petite main: une main qui allait être transpercée.. 546
261 – Je T’ai donné deux petits morceaux de mon manteau… Et ils ont coloré Tes yeux….. 547
262 – A vous, Je suis apparue dans votre âme…………………………. 548
263 – Dès que l’un de vous M’ouvre son coeur, J’y entre……………. 550
264 – Maintenant J’apparais dans votre coeur, des coeurs qui ont été des oreillers pour Mon Fils………….. 551
265 – Au ciel Je n’ai pas eu de corps spirituel. Je l’ai eu sur terre quand J’ai pu aller par bilocation pour quelque oeuvre voulue de Jésus…………….. 552
266 – La dernière étoile s’est éteinte. Je suis rentrée dans la maison vide. Depuis ce jour-là, Je n’ai plus jamais aimé l’aube!…… 553
267 – Le coeur, c’est le moi; l’âme est là où vit le sentiment………… 555
268 – Je suis Son cristal et Son calice…………………………………….. 556
269 – Et cet Enfant qui savourait ce petit pain chaud était Dieu, Mon Fils…………… 558
270 – Il était impossible que Je meure, parce que J’étais sans péché…………… 560
271 – J’ai été le premier calice de Jésus. Lui, l’Hostie, Je L’ai porté sur Mon Coeur………… 562
272 – Ils ne savaient pas que Jésus aimait et aime tous les hommes pareillement…………. 564
273 – Moi Je vous défends contre le démon, parce que J’ai été choisie comme intermédiaire entre Dieu et l’humanité……… 566
274 – L’ange Gabriel, Mon gardien qui m’avait toujours accompagnée, s’était manifesté seulement à ce moment-là……….. 567
275 – Je me tenais au pied de la Croix. Mes larmes étaient invisibles, elles étaient toutes dans Mon Coeur…… 569
276 – La nuit où Jésus est né le monde entier était en paix………… 571
277 – Vous pensez à Moi, Je vous écoute. Vous M’appelez, Je viens……………. 573
278 – Jésus a eu, du point de vue humain, une enfance heureuse. Il a aimé ses petites choses et la petite maison……….. 574
279 – Mon moi se déplace à travers les ondes de l’esprit comme s’il était une pensée qui va au-delà des limites de l’espace.. 576
280 – Si l’amour attire, il ne peut attirer le mal…………………………… 578
281 – Ce rayon de lumière qui a pénétré Mon corps pour faire de Moi la Mère de Dieu, était celui-là même qui a investi le corps de Jésus dans le sépulcre……………………………… 579
282 – Voici Mes paroles pour des temps à venir, quand des doctrines encore plus confuses se répandront……. 581
283 – Quand vous verrez Dieu, vous rendrez grâce de la douleur que vous avez acceptée….. 582
284 – La divine Hostie doit être adorée……………………………………. 583
285 – Les trois oliviers dans le jardin………………………………………. 584
286 – «Puis-je M’asseoir au milieu de vous?»…………………………… 585
287 – Quand je regardais Jésus Enfant, J’étais toujours étonnée de la manière dont Il était venu jusqu’à Moi…………… 586
288 – Il n’était pas possible que Je meure. Je portais Dieu en Moi!. 588
289 – A Fatima, à cause du mouvement du soleil, tous ont pu croire que quelque chose de particulier s’était passé……… 589
290 – La morale doit revenir ainsi que la foi et l’espérance………….. 590
291 – Les roses qui poussent et jamais ne se fanent dans les jardins de l’infini, sont vos bonnes oeuvres……. 591
292 – Quand ils arrivent au ciel, tous se souviennent des choses de la terre…………. 592
293 – Je suis l’exemple de la pureté!………………………………………. 594
294 – Je me manifeste à vous et Je vous demande de prier avec des sentiments purs et par de bonnes actions, afin que l’humanité s’améliore et que l’Eglise puisse triompher……… 595
295 – J’ai dit beaucoup de choses qui peuvent être interprétées de différentes manières.. 596
296 – Il était impossible que J’aie eu d’autres enfants. J’ai toujours été la Vierge!…….. 597
297 – Quand Jésus est venu à Ma rencontre au cours de la montée avec mon corps glorieux, J’ai pensé à vous tous, au bonheur que vous éprouverez de vous retrouver au-delà de la terre, dans les cieux!…….. 599
298 – Quand vous viendrez au ciel, vous verrez toutes vos fleurs… 601
299 – Cette nuit J’étais Moi aussi au milieu de cette longue file et J’ai demandé à Jésus d’arrêter le froid et le vent!.. 602
300 – Je marchais devant eux; ils ne Me voyaient pas, mais ressentaient dans leur coeur une joie profonde… 603
301 – Jésus ne vous demande pas des prières et des oraisons continuelles, mais des oeuvres et des sentiments…….. 604
302 – Infinies sont les voies qui mènent au ciel! Chacune différente de l’autre: autant d’échelles!………. 606
303 – Beaucoup de ce qui nous concerne, vous ne pouvez le savoir, mais ce que vous savez est vrai………. 607
304 – Le pardon est une forme sublime de charité……………………. 608
305 – Souvent Mon Fils se cache dans un coeur et attend que ce coeur le trouve………… 609
306 – Restez sereines, c’est bien ainsi. Qu’il n’y ait ni troubles, ni maladies, mais seulement de l’espérance…… 610

Ma vie à Nazareth

Giuliana Buttini

Parvis

624 p. – 14 x 21 cm – 19€

www.parvis.ch/fr