Neuvaine de protection spirituelle

« Le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien … oui, grâce et bonheur m’accompagnent tous les jours de ma vie » (Ps 23, 1.6)

Les fruits de la neuvaine

Avec cette neuvaine, les chrétiens sincères persécutés par les mauvais sorts que leurs ennemis leur jettent avec acharnement, seront protégés définitivement contre d’autres mauvais sorts ou maléfices, ainsi que leur famille et tous les autres chrétiens sincères qu’ils incluront dans leur prière. Plus personne ne pourra leur nuire.


Au cours de cette neuvaine de protection, ne vous découragez pas si vous avez l’impression d’être en butte à de nouvelles attaques que vous n’attendez pas. Désormais, ce sont des grâces de liberté et de bénédiction qui vont arriver dans votre vie. Pendant la neuvaine, il se peut que vos ennemis, si vous en avez, se révèlent soit en vous téléphonant pour obtenir des informations sur vous, soit en amorçant des attaques différentes, par exemple vous offrir des objets infestés, vous demander une somme d’argent insignifiante, etc. Ne tombez pas dans le piège. S’ils le font, cela signifie que leurs méthodes précédentes ne fonctionnent plus. Ils ne savent plus quoi faire, ils sont désespérés et poussés à bout.


Faites cette neuvaine en comptant sur l’Esprit de lumière et de vérité qui dévoile tout ce qui est caché. Vos ennemis se démasqueront d’eux-mêmes. Il ne faut surtout pas arrêter la neuvaine en cours de route, ni rater un jour.


Allez jusqu’au bout pour que vos ennemis ne profitent pas de votre relâchement pour contre- attaquer.

 

Quelques témoignages

Témoignage n° 1 : Des sorciers démasqués et réduits à l’impuissance
Je suis catholique pratiquante, mariée à l’Église à un musulman, depuis plus d’une vingtaine d’années. Mon mari n’a trouvé aucune objection à ce mariage mixte, ce qui n’a pas été le cas de certains membres de ma belle-famille. Peu de temps après l’union, notre quiétude conjugale fut sérieusement perturbée. J’ai été sujette à des persécutions, des attaques violentes de personnes inconnues qui me poursuivaient dans mon sommeil et m’agressaient dans des cauchemars.

Ces attaques laissaient parfois des traces de blessures visibles sur mon corps.
Je ressentais au cœur de vives douleurs persistantes et, dans mes membres, des lourdeurs incompréhensibles. J’avais frôlé la dépression nerveuse. Les médecins ont diagnostiqué de l’hypertension. Or je n’en avais jamais souffert. Dans ma jeunesse, j’étais une sportive. Mais Jésus Christ est fidèle et Tout-Puissant. Je lui dois mon salut.
Les frères et sœurs du Renouveau Charismatique, les amis m’assistaient de leurs prières et m’exhortaient à toujours fixer mon regard sur Jésus. Je passais alors beaucoup de temps devant Jésus Eucharistie. Cela fortifiait ma foi et m’aidait à persévérer. Notre foyer était au bord du gouffre. Mais grâce à Dieu il a tenu et il tiendra encore, contre vents et marées.
Récemment, après une longue période d’accalmie, les attaques occultes ont repris de plus belle. Des frères en Christ m’ont alors proposé de faire ensemble la neuvaine de protection spirituelle, pour nous soutenir mutuellement. Comme nous ne vivions pas dans le même pays, chacun priait le jour convenu, à la même heure ! Quelle merveille ! Le résultat a été formidable. Tout s’est passé comme cela a été expliqué dans l’introduction à la neuvaine.

Le lendemain même du démarrage de cette prière, une des personnes soupçonnées d’appartenir à ces associations de sorcellerie qui sèment le mal et la mort, me téléphona pour raconter des futilités, ne disant presque rien de sérieux. Or elle n’avait pas l’habitude de m’appeler. Elle pleurnicha et me demanda de lui donner de l’argent, une somme insignifiante, alors qu’en réalité, elle n’était pas une indigente. Visiblement cette personne cherchait à renouer contact avec moi pour me piéger. Comme j’étais déjà avertie qu’elle aurait un tel comportement, j’ai coupé court à tous ses propos.
La merveille de l’action de Dieu fut qu’au troisième jour de la neuvaine, tous mes maux ont disparu et ma situation est redevenue normale. Gloire à Jésus ! Dieu est vraiment bon. Cependant je reste sur mes gardes, car le Malin ne s’avoue jamais vaincu. Jésus ne nous a-t-il pas recommandé « d’être prudents comme des serpents » (Mt 16,16). Je sais que Satan est déjà vaincu par Jésus au Golgotha, mais il nous faut rester toujours vigilant.

Ô vous tous qui êtes découragés et désespérés, tournez-vous en toute confiance vers Jésus le Sauveur.
Bienvenu

Neuvaine de protection spirituelle

Jean Pliya

Ephèse Edition

62 p. – 10,5 x 15 cm – 3.5€

https://ephese.fr/